Accueil
AAMCI
Notes de l'auteur
LES NEWS DU SITE
Formulaire de contac
LIVRE D'OR
PLAN DU SITE
2° guerre mondiale
La neige et le feu
les premiers du 1°
avec les paras du 1°
les Vosges
l'Alsace
de Jebsheim à Avord
Création Pau / Idron
les entrées du Camp
vue sur le Camp
Idron/col de Fornel
Le Hameau
L' Abandon
Le Camp en Ruine
Epilogue
Le Camp en 2016
le temps de la BETAP
Humour II / 1° R.C.P
Humour Parachutiste
1° RCP en Indochine
Dien Bien Phu
Indochine
la 3° en Indochine
Moulins / Idron
Algérie (jumelles)
Algérie
Commandant PHILIPPON
Royal Auvergne  AFN
18° R.C.P. Algérie
18° RCP
1er RCP Algérie
L'escadron Algérie 1
L'escadron Algérie 2
L'escadron Algérie 3
L'escadron Algérie 4
L'escadron Algérie 5
Noir 1 en Algérie
1° RCP et le putsch
Moulins-les-Metz
Mort pour la France
Années 60 / CQG
Manuel et Moniteur
Mouchoirs d'Instruct
Poignards au 1° RCP
Gaines Individuelles
Les quilles
caricatures
Goliath
Para neige
Para neige 2
Les années Pinatel 1
Les années Pinatel 2
Les années Pinatel 3
Années 70
Témoignages 1971
Témoignages 1971 (2)
juillet 1971
Pentathlète (1)
Pentathlète (2)
Où est donc Gillou
Un ministre à Idron
La piste le camp (1)
La piste le camp (2)
Volontaire para 1
Volontaire para 2
Volontaire para 3
Volontaire para 4
Volontaire para 5
Volontaire para 6
Volontaire témoign..
Exercice N'DIAMBOUR
Exercice KATCHA-MAYU
Années 70/80 divers
Drakkar 1
Drakkar 2
Drakkar 3
le Camp de Ger
la 1° compagnie
la 1° en Allemagne
la 2° compagnie
La 2 sur le Caillou
la 3° compagnie
La 3 au Gabon
La 3 à la Réunion
la 4° compagnie
la compagnie d'appui
La C A à Bou Sfer
La Section RASURA
la Section RASURA 2
l'escadron de reconn
la CCS
l'ordinaire
la 12° compagnie
Musique 11° DP 1
Musique 11° DP 2
Musique 11° DP 3
Musique 11° DP 4
La meilleure façon..
Mémoire d'Anciens
Les 3 B
Hôtel SC Borde
Saint Michel
Chefs de corps
Héritage 1° RCP
Héritage/symbolique
Fanions du 1° RCP
Officiers Appelés
1 RCP camp de Souge
Ephémérides Souge
En stage à l'ETAP
Fanions du 9° RCP
Fanions du 14° RCP
Histo du 18° R.C.P.
Fanions du 18° RCP
Requiem Parachute
Prière d'un fanion
Général de Biré
Liste Brevets Para

 

 

 

►1° Bataille des VOSGES

              

 

                        Les deux bataillons du 1° RCP sous le commandement du Colonel GEILLE ont perdu  129 tués et 339 blessés au cours de la Bataille des VOSGES ( 2 au 22 octobre 1944 ) et mèrité une magnifique citation à l' ordre de l' Armée Aérienne .
 
         
 
                        Ayant perdu près de 40 % de ses effectifs le 1° RCP est envoyé au repos à LONS le SAULNIER  ou il prend part au défilé du 11 Novembre .Le 28 novembre 1944 le Commandant FAURE reçoit le commandement du Régiment .Le 1° RCP se remet en condition et cherche des renforts pour combler les vides dues aux pertes du mois d' octobre.
Le Général de LATTRE préconise de pratiquer l' amalgame des unités issues de la résistance et de celles  régulièrement constituées . C' est ainsi que le 1° RCP accueillera en renforcement un bataillon FFI de la région parisienne : le Bataillon HEMON  .
                       Le 25 Aout 1944 la garnison allemande de PARIS capitule ..le Bataillon HEMON déserte les FFI et rejoint le 1° RCP  avec des moyens auto de la I° Armée Il constitue le III° Bataillon créé le 10 janvier 1945 et  installé provisoirement à SAINT DIE....
La Campagne d' ALSACE  débute le  7 décembre 1944 ...c' est le cadre du film .
 
 
 
►2° La NEIGE et le FEU
            
 
                       Le 11 décembre 1991 sortait le film " La neige et le feu "de Claude PINOTEAU .Un film très autobiographique puisque Claude PINOTEAU ,ancien du 1° RCP ,y relate ses souvenirs de jeunesse. Le  spectateur, selon sa sensibilité, verra dans cette oeuvre  une reconstitution réaliste des combats du 1° RCP , tels que OBENHEIM ou JEBSHEIM ,sur fond d'idyle romanesque ,soit  l'histoire d'une idyle romanesque entre trois principaux personnages CHRISTIANE (Géraldine PAILHAS) séduisante infirmière , MICHEL ( Matthieu ROZE  ) JACQUES (Vincent PEREZ ) deux anciens du Bataillon HEMON sur fond de Deuxième Guerre Mondiale.
 
                        

 

                        Les tournages des scènes de combat se sont déroulés au CAMP du VALDAHON et les figurants ont été fournis par le 1° RCP essentiellement issus de la 4°compagnie.1991 est l' année "cinéma " du 1° RCP  (La neige et le feu " puis "Dien Bien Phu " de Pierre SCHOENDORFFER .
 
 
 
►3° Claude PINOTEAU
          

 

                   Claude PINOTEAU avait participé à la Campagne d' ALSACE en qualité d' infirmier , dans les rangs du 1° RCP Le role de MICHEL doit certainement quelque chose à l'  expérience personnelle du réalisateur.
 
   
 
                                    " Sur les lieux du tournage Claude PINOTEAU est omni présent Il porte des vêtements vert armée "
 
   
                      
                                                                                                                                 " Vues du tournage "
 
   
                    
                                                     " Claude PINOTEAU conseille et dirige les parachutistes figurants Il ne se sépare pas du script roulé dans sa poche ."
 

 

 
►4° Les BELLIGÉRANTS
           
   
 
                 " Gros plan sur un grenadier allemand Le vert est la couleur distinctive de l' Armée de Terre La plaque de ceinturon ne porte pas de croix gammée ..à ce détail près l' ensemble est tout à fait convaincant .Deux grenadier en pied ,l'un porte la MG 42 l'autre un fusil Mauser à la boiserie couleur acajou .Les bottes en caoutchouc imitent bien le modèle en cuir "
 
   
 
               " Certains casques portent l' aigle argent de la Wermacht .On reconnait deux MP 40 'et un fusil Mauser .A la ceinture les grenadiers vus de dos portent la musette" sac à pain " Sur l'un un étui de baïonnette sans arme .Le groupe de servants et de défense rapprochée d'une pièce anti char PAK 40 (?) au sol une mitrailleuse MG 42 les grenadier sont armés de MP 40 .Les grenadier portent un calot , coiffure de repos ou de bivouac  Tous ont des bottes fabriquées pour le film .L' ensemble des silhouettes est très évocateur de la réalité historique "
 
 
   
                
  "  Parachutistes en tenue et équipements U.S. Ce qui est conforme à la réalité , le 1° RCP rattaché à la 82° AIRBORNE DIVISION US  entrainé à l' AIRBORNE TRAINING CENTER d' OUJDA (Maroc ) était équipé comme un régiment US .
 
   
 
                  Pendant une pause Les Parachutistes ont adopté un camouflage adapté à la neige .Couvre casque et sorte de poncho en drap enfilé par dessus la tenue .
 
 
   
         
         Que viennent faire ces soldats équipés à la britannique ?? Les 10 et 11 janviers 1945 le II° Bataillon est engagé dans une dure contre attaque pour dégager des unités de la 1° Division Française Libre en situation très critique à ROSSFELD et HERBSHEIM .il s' agit ici du Bataillon de Marche N° 24 "Bataillon du Pacifique " qui était équipé à l' Anglaise "comme en témoignent les casques , les porte chargeurs et sur certains figurants les bandes de chevilles en guise de guêtres .
 
   
          
                                    " Les survivants du BM 24 sont dégagés mais leur  Bataillon est détruit à 80% Il sera relevé par le I° Bataillon de Légion Étrangère (BLE) "
 
 
   
        

                           " Bien que la neige soit artificielle il ne fait pas très chaud ,des feux de bivouac sont allumés autour desquels se serrent les figurants .Surprenantes images de fraternisation entre des parachutistes Français et des grenadiers Allemands Si ce n' étaient les rangers et le treillis des années 90 cette photo pourrait paraitre d' époque (en ce qui concerne les tenues s' entend ) !""

 
   
            
  " Avant de reprendre les hostilités un groupe d' Allemands parait attentif au discours d'un parachutiste Français .Situation cocasse des scènes de tournage de films historiques "
 
 
►5°  Decors et SCENES de TOURNAGE
   
 
   
            
   " Aux dires de l' auteur des photos, un village Alsacien a été totalement reconstitué  dans le Camp du VALDHAON .Sur la façade du batiment à colombages on distingue les lés de tapisserie recouvrant les planches et imitant le crépi . L'illusion  est parfaite ..pourtant seuls existent les murs en bois et les toits ...d'un saisissant réalisme . Le parachutiste assis ,pendant que son camarade satisfait un besoin naturel , est armé d'un fusil mythique le US M1 Garand de calibre  7,62 "
 
   
 
                                                      " Un véhicule de pompiers a été réquisitionné pour  répandre la mousse carbonique figurant la neige sur les scènes d' action "
 
 
   
        
    " Préparations de scènes de combat .Neige et fumée pour l' ambiance , à la lisière , des véhicules en attente .Etendus sur la neige deux soldats tués dont on peaufine l' aspect pendant que parachutistes et techniciens discutent tranquillement en attendant le signal de la  prochaine séquence de tournage "
 
   
 
           " Animation dans la rue principale après  libération du village de HOBENHEIM ainsi que l'indique la façade pavoisée aux couleurs des alliés Français et Américains .Claude PINOTEAU règle une scène, qui à l' écran paraitra intimiste, ou deux parachutistes jouent aux cartes semble t il ."
 
   
 
                                                    " Préparation de scénes de combat mettant en oeuvre des blindés .La neige artificielle accroit l' ambiance hivernale ."
 

 

   

                              " Cela devait être amusant de se faire maquiller .Une version soft du : Debout la dedans !!! Tachez d' être à l' heure et en tenue au rassemblement !!! "

 
   
        
   " Ce soldat allemand n' a probablement pas survécu à  une blessure par éclat d'obus en plein abdomen ...Le BM 24 a perdu 80% de son effectif  ... On reconnait deux carabines US et deux fusil  US GARAND "
 
Un paysan conduit son attelage agricole au travail des champs     Des jeunes filles sous prétexte de promener leur chien sont sorties pour voir de plus près les jeunes Parachutistes

   " Dans le village la vie a repris son cours .Des jeunes filles sous prétexte de promener leur chien sont sorties pour voir de plus près les jeunes Parachutistes . Un paysan conduit son attelage agricole au travail des champs "

 
   
      
                                         " Le village est pavoisé en honneur aux libérateurs Drapeaux Tricolores aux fenètres ,MERCI POUR LA DÉLIVRANCE en travers de la rue ."
   

 

► 6° LES BLINDES

     

 

                         -     Pour les besoins de son film Claude PINOTEAU a du réunir un certain nombre de véhicules de combat et de soutien .Il a vraissemblablement fait appel à des Musées ou à des Groupes de Conservation de Véhicules Militaires  .Ces véhicules parfaitement entretenus n' appartiennent pas nécessairement aux Régiments de la 2° et de la 5° Division Blindée avec lequelles le 1° RCP a combattu dans la Bataille d' ALSACE ( COLMAR )
Nous allons procèder à une  présentation sommaire de ces véhicules de combat .
 
Tous les véhicules blindés et chars de la I° Armée ( de LATTRE ) ont en commun le marquage de nationalité  depuis 1944 . Il s' agit de la reproduction simplifiée des Drapeaux de 1804 dits Drapeaux Consulaires .Un losange Blanc entouré de triangles Bleu et Rouge en alternance .
 
   
            
  " HALF TRACK   US M 16 (  transporteur de troupe semi chenillé  ,pont avant sur roues ) Ce type de véhicules faiblement blindé a été décliné en de multiples variantes selon l'usage auquel il était destiné .Ici ,sans personnel apparent , un specimen de Défense Contre Avions avec un affut quadruple de mitrailleuses U.S calibre 50 Sur la photo animée , un HALF TRACK  US M2 A1 pour infanterie portée .Cet engin appartient au I° Régiment Blindé de Fusillers Marins ( Régiment de la 2° D.B.) Il est armé d'une mitrailleuse US calibre 30 montée sur colonne .
 
           
    " Un véhicule légèrement blindé , à roues , type SCOUT CAR tracte un canon anti char USM1 A3 de 57 m/m .La partie avant du véhicule est  identique à celle du HALF TRACK  .
Comme le HALF TRACK le SCOUT CAR a été décliné en de multiples variantes "
 
   
           
   " BELFORT est un char U.S.  SHERMAN M4 A1E8 Il est doté d'une suspension HVSS de dernière génération Il est armé d'un canon de 76 millimètres et au dessus de la tourelle d'une mitrailleuse US de calibre 12,7m/m et de deux mitrailleuses US de calibre 7m/ 62 ( coaxiale et caisse )
C' est un char de 30 tonnes en ordre de bataille .Ce baptème a été utilisé au 2° Régiment de Chasseurs d' Afrique et au 2 ° Régiment de Cuirassiers "
 
   
            
   " VALMY est un char U.S. M 10 TANK DESTROYER ( chasseur de chars ) Il est armé d'un canon de 76 m/m et d'une mitrailleuse US de calibre 12,7 m/m au dessus de la tourelle .En ordre de bataille il pèse 30 tonnes .Ce baptème a été utilisé aux 47° Bataillon de Chars de Combat ,au 5° Régiment de Chasseurs d' Afrique et au 2° Régiment de Cuirassiers "
 
   
           
 " BUGEAUD est un char US SHERMAN M4 A1 . Armé d'un canon de 76m/m d'une mitrailleuse US de calibre 12,7 m/m au dessus de la tourelle et de deux mitrailleuses US de 7,62 m/m  ( coaxiale et caisse ) C' est un char de 30 tonnes en ordre de bataille .Ce baptême est utilisé au 6° Régiment de Chasseurs d' Afrique "

 

   

Cliquez sur la photo pour l'agrandir

Cliquez sur la photo pour l'agrandir

        " CORNOUAILLE est un char US SHERMAN M4 A1 comme BUGEAUD Ce baptème a  été utilisé au 6° Régiment de Chasseurs d' Afrique .L' équipage se compose de 5 hommes "

 
   
 
                     " RIVOLI est un char US SHERMAN identique à BUGEAUD et CORNOUAILLE .On aperçoit en arrière plan SAINT GERARD qui est un char US SHERMAN M4 doté d'un canon de 75 m/m il y avait un RIVOLI et un SAINT GERARD au 2° Régiment de Chasseurs d' Afrique "
 
 
        En novembre 1944 le 1° RCP est affecté à la 2° D.B. du Général LECLERC  .Le 1° RBFM fait partie de la 2°DB ..les marins sont à leur place dans le film ..
Le 21 janvier 1945 le 1° RCP est mis à la disposition de la 5° DB du Général de VERNEJOUL  . BUGEAUD ,CORNOUAILLE appartiennent au 6° Régiment de Chasseurs d' Afrique qui fait partie de la 5° DB Leur présence dans le film est justifiée .
 
 
 

 ►7°  DESTRUCTION D' UNE EQUIPE ANTI CHAR

  

    Le 1° R.C.P. était utilisé au sein de la 2° D.B. puis de la 5° D.B. comme infanterie d' accompagnement  des unités de chars .Le film met très nettement en évidence la rancoeur des parachutistes qui  estimaient qu'ils étaient envoyés au casse pipe parce qu' insuffisamment appuyés par les chars . Ces derniers peu à l' aise en secteur boisé redoutaient les coups anti chars et les pièges de l' ennemi embusqué .....
 
   
              
           " Une pièce anti char qui bat un carrefour depuis la lisère d'une clairière a été repèrée .Les servants qui ont essuyé un tir de mortiers se préparent à accueillir les assaillants ." .
 
   
             
                                                                      " Une section du 1° RCP se ruant à la curée soumet les servants ennemis à un tir nourri  "
 
   
 
                                                    " C' est l' assaut  !!!  Les servants de la pièce anti char gisent au sol cependant de d' autres ennemis sont débusqués dans le bois "
 
   
 
             "                                                                            Sortant du bois le reste de la section ennemie se rend .Les  prisonniers sont rassemblés ."
 
   
 
                                     " Toute une section est capturée sous la menace des PM Thompson , des carabines US , des fusils Garands dont sont équipés les paras ."
 
   
 
                                                                                                                          " Le réalisme des scènes  est saisissant "

 

  

 

►8°  COMBATS DE LOCALITÉ

 
       Les photos du tournage du film "La neige et le feu "nous montrent des combats dans le village de ROSSFELD le 10 janvier 1945 ..les divers historiques consultés situent plutot  en ces lieux l' action du BM 11 venu dégager le 1° Bataillon de la Légion Etrangère en difficulté .Ces combats préfigurent ceux du 23 janvier au MOULIN de JEBSHEIM et à JEBSHEIM dans lesquels s' est illustré le 1° R.C.P. Par ailleurs des éléments du 1° Régiment Blindé de Fusillers Marins étaient au MOULIN de JEBSHEIM .
 
   
 " Les chars et les parachutistes - en appui mutuel - attaquent le village de ROSSEFELD.Le marquage rouge semble désigner le 6° Régiment de Chasseurs d' Afrique .Les parachutistes opèrent en infanterie d' accompagnement se protègeant derrière et chars et se tenant prêts à nettoyer les maisons occupées par l' ennemi .Au premier plan une carcasse d' automitrailleuse détruite ."
 
   
                   
                                                                                                       " Scènes de combat de rue et de progression dans le village "
 
   
 
                   " Un Commandant de Compagnie suivi de son radio à la pointe de l' action . Autour de lui le groupe de commandement dont on reconnait l'infirmier porteur d'un brancard "
 
   
 
                                            " Les chasseurs parachutistes se battent pour la conquête de chaque maison Beau plan sur l' arme et les équipements d'un parachutiste "
 
   
 
                                                                               " L'objectif atteint ,la sérénité revient .Les véhicules logistiques entrent à leur tour dans le village "
 
   
 
                                                                                             " Le complément en munitions s'opère en vue des actions prochaines "
 
   
 
                                                                                           " La rue principale devient le théâtre d'une intense activité logistique "
 
   
                
                                                                              " L'heure est à la détente Les calots bleus nous rappellent que le 1° RCP fait partie de l' Armée de l' Air "                                                      

         

 


►N°9 COMBATS en ZONE BOISEE
 

 

      Les troupes allemandes ayant reçu l'ordre de tenir coute que coute ,s'étaient solidement retranchées dans les villages et les massifs boisés .
Le terrain était soigneusement organisé ,chaque objectif conquis par les Alliès faisant l'objet de violentes contre-attaques .Le camouflage et le piègeage ,exercices dans lesquels excellait l' Armée Allemande  , avaient destabilisé les meilleures unités de la I° Armée  déja perturbées par le froid et la neige .
 
   
 
         " A près un court répit ,les blindés et le 1° RCP se préparent à reprendre la progression .Dans la colonne de chars on aperçoit les véhicules transport de troupe ( HALF TRACK ) et une automitrailleuse US M 8 .Les Chasseurs Parachutistes plaisantent avec les marins ."
 
   
 
                                     " Les gardes boue du HALF TRACK offrent une place de choix aux fantassins .La progression reprend sous les tirs de mortier et d' artillerie ."
 
   
 
                                  " Les chars VALMY et CORNOUAILLE appuient la progression de l'infanterie qui nettoie les bois en réduisant les résistances ennemies ".
 
   
 
       " L' attaque reprend jusqu' à la prochaine résistance . Sous les chenilles du char BUGEAUD une Equipe Mitrailleuse US de calibre 30  progresse .Le servant porte l' affut trepied cependant que le tireur suit avec l' arme . La 3° Compagnie - unité d' appui - comptait dans ses rangs une Section de Mitrailleuses dite LA MITRAILLE "
 
   
 
   " Mitrailleuses US de calibre 30 en action .Les moyens et la logistique américaine permettaient de ne pas lésiner sur la consommation de munitions et de litteralement écraser l' ennemi sous le feu "
 
   
 
  " La progression sur les chemins forestiers en colonne serrée produisait un effet de masse irrésistible d' autant plus efficace que la LUFTWAFFE avait été détruite et que la supériorité aérienne des Alliés était totale ."

   

 

          " En plein combat le Commandant de Compagnie donne ses ordres ..Le Tank Destroyer VALMY est prêt à en découdre avec les meilleurs chars allemands , qui sont plutôt embusqués dans les villages "
 
   
 
         " Dans la colonne une Auto Mitrailleuse 6X6   légèrement blindée ,l' AM M 8 .U.S. Elle emporte un équipage de 4 hommes est armée d'un canon de 37 m/m tirant des projectiles anti personnels très efficaces .Elle est armée d' une mitrailleuse US calibre 12,7 en tourelle deux mitrailleuses US de 7 ,62 l'une coaxiale l' autre sur rotule à l' avant de la caisse .En ordre de combat elle pèse environ 7 tonnes 500 .Elle a la particularité d' être très silencieuse ,mais cet atout n' a guère joué hors des routes goudronnées "
 
   
 
                                                             " A chaque arrêt le commandant de compagnie apprécie la situation et donne ses ordres en cours d' action "
 
 
             "  La Campagne d' ALSACE ( Décembre 1944 - Février 1945) coutera au 1° RCP la perte de 60% de ses effectifs ( 176 tués et 512 blessés )..il méritera une seconde citation à l' ordre de l' Armée Aérienne ."
 
 
 
 

► 10°  LA FIN DU TOURNAGE

       

 

 A la fin du tournage une soirée amicale a réuni les acteurs , les techniciens et les figurants .
Il nous a été dit que Claude PINOTEAU avait offert une paire de bottes à chaque Parachutiste .
 
   
 
                                                                                                            " Un grand feu de camp réunit tous les acteurs du tournage "
 
   
 
                             " Les Parachutistes au feu de camp .Annecdotes sur le tournage pendant le pot autour d'un Capitaine et de l' adjudant chef MICHEL  ( 4° compagnie - GRIS -)
 
 
 
 
 
             Le rédacteur remercie Monsieur Serge PIVOT Secrétaire Fédéral  de l' Association FEDERATION FRANCAISE DES GROUPES DE CONSERVATION DE VEHICULES MILITAIRE pour son aide amicale et précieuse .
Ses remerciement vont aussi à ses camarades André BACH ( Général ) Philippe d' HAMONVILLE ,Philippe LECLERE pour leur coopération .
Les photos sont dues au talent de Monsieur  Michel BERNATETS photographe  du 1° RCP .
L' autorisation de photographier, limitée aux seuls figurants du 1° RCP , avait été accordée par Monsieur Claude PINOTEAU lui mème  -
 
 
 
  Grace à notre ami Monsieur Serge PIVOT - cité en fin du témoignage la Neige et le Feu - nous avons eu connaissance d'un certain nombre d'informations sur les coulisses du tournage . Il nous a paru intéressant de  les faire partager à nos lecteurs.
 
C' est le musée des Blindés de SAUMUR qui a fourni la majorité des chars nécessaires à la reconstitution des combats .Outre les chars U.S. il a fourni deux chars Allemands qui n' apparaissent pas dans les archives photos de michel BERNATETS.
 
 
 
 
                             Le Capitaine J.P.TRIBUTSH, collaborateur et successeur du Colonel AUBRY comme conservateur du Musée  des Blindés de SAUMUR nous a autorisés à reproduire des extraits de son livre - 30 années de recherches et de récupérations  1965/1995 - concernant le tournage du film -
 
   
 
                       " Deux Sherman sous la vraie neige qui a fini par tomber sur le VALDHAON Une couche de 60 centimètres par un froid de -15 degrés " .
 
 
   

cliquez pour agrandir

Cliquez sur la photographie pour l'agrandir

 
                            " Pour les amateurs de chars la vedette incontestée du film est ce TIGRE ROYAL - unique rescapé de la Seconde Guerre Mondiale -TIGRE ROYAL franchissant le Pont du CADRE NOIR sur la Loire à SAUMUR .Photo de famille avec l' escadron blindé autour du colonel AUBRY et des représentants de la gendarmerie qui ont aidé lors des déplacements des engins blindés vers la gare , au départ comme au retour "
 
   
 
                           " Le moteur du TIGRE II vient de lacher.Un V.L. fait l' aller retour VALDHAON -SAUMUR avec le Brigadier chef RICHARD pour ramener un moteur de rechange . Banc d' essai improvisé sur le terrain "
 
 
 
 
 
 

       www.1rcp.fr

 

 

 

campidron.fr  | campidron@wanadoo.fr